Du Bout des Doigts

Un peu de contexte

Dès son plus jeune âge, Gwen Cahue se passionne pour la musique et se met rapidement à la guitare de manière autodidacte. Il débute par l’apprentissage de différents styles (Jimmy Hendrix étant sa première inspiration) avant de découvrir aux hasards des rencontres la musique de Django Reinhardt. Immédiatement touché par le Génie de « Django », il met de côté la guitare électrique et se découvre une profonde passion pour les sonorités acoustiques de ce jazz à cordes.

Son envie de parfaire sa connaissance le pousse à s’installer à Strasbourg, véritable place forte du jazz manouche où il a l’opportunité de croiser les plus grands musiciens du style (Bireli Lagrène, Tchavolo Schmitt, Yorgui Loefler…) auprès desquels il se forge un caractère musical propre.

Après quelques années, il rejoint la capitale où il se produit très régulièrement avec son trio dans les clubs de jazz (Atelier Charonne, Sunset, Duc des Lombards, Taverne de Cluny).

Il participe en parallèle au « Swingtet », formation rendant hommage à Django dans la plus pure tradition et avec laquelle il se produit dans divers festivals (« Samois/Seine », « Django L’H de Barcelone », « Jazz à Fontdouce » ou encore « Jazz entre les deux tours de La Rochelle ») et invite des artistes tels que Sansévérino, Romane ou Angélo Debarre.

On retrouve également Gwen en tant qu’invité dans des projets comme « Autour de la guitare avec Jean-Felix Lalanne », « Selmer 607 », « Django Club » ou « Rainbow Duet » où il partage l’affiche avec les guitaristes les plus reconnus de la nouvelle génération.

Il sort son premier disque en tant que leader « Memories of Paris » (Label Ouest, 2019) qui laisse entendre toutes ses influences allant du Jazz américain à Django en passant par Michel Petrucciani.